Page d'accueil    :   Cheminer  -  Sens  -   Plan  - Construire  - Eucharistie   


 

Sens de cette célébration

Célébrer votre union à l’église, d’accord mais pourquoi et comment ça se passe ?

Vous souvenez-vous du récit de la création du monde dans le livre de la Genèse : « … Le premier jour Dieu créa … »  Et en finale, comme son chef d’œuvre, « Dieu créa l’Homme à son image ; à son image et à sa ressemblance il les créa homme et femme ».  L’image, la ressemblance de Dieu n’est donc pas un homme seul ni une femme seule.  Non, Dieu Amour crée un couple et c’est le couple qui est à son image et pour sa ressemblance ; et encore un couple, en relation,  « tout chaud, tout tendre », un couple amoureux et de ce bonheur et de ce plaisir du couple « Dieu dit que cela était très bon ». …Et du même coup, nous pouvons prétendre que le bonheur et le plaisir du couple sont divins !

Si donc nous sommes conscients que l’amour que nous vivons a sa source en Dieu, que nous nous aimons de l’Amour de Dieu, par l’Amour de Dieu, quoi de plus normal de Lui dire notre reconnaissance, de Le remercier c’est-à-dire de Le bénir. (Bénir, du latin ‘bene dicere’ : dire des mots bons, de félicitation, de remerciement de bonheur de tendresse, d’encouragement, etc.…)

Le jour de la célébration de notre amour, notre passage à l’église sera une action de grâce à Dieu : notre amour a sa source en Dieu, ce sera ce Dieu Amour qui sera le centre de la célébration religieuse. Dans la mesure où cela permettra à chacun de découvrir ce visage de notre Créateur, on pourra parler d’une célébration sacramentelle.  En effet Le mot "sacrement" vient du latin "sacramentum".  Ce mot latin traduit lui-même le mot grec "mystère". Mais le mot latin ne rend pas toute la richesse du mot grec ; celui-ci évoque quelque chose d'indéfini, de pressenti mais non encore atteint, de caché se dévoilant, de découvert mais non saisi, comme un paysage dans un brouillard épais qui se déchire par instants, mais non totalement, en restant encore flou.  

Voyons ensemble le déroulement de ce passage par l’église.
Donc lorsque le jour de la célébration religieuse à l’occasion de notre mariage – que l’on appelle parfois « mariage à l’église » (c’est à la commune qu’on officialise son mariage : le mariage est un acte social, contracté devant une autorité civile responsable de l’organisation dans la société) c’est votre couple déjà marié qui entre dans l’église où vous avez invité parents, familles, amis et connaissances.

Nous commençons par nous saluer : c’est le moment de l’accueil par les mariés ( si l’émotion ne les rend pas muets !) ; ensuite, par le responsable (aussi appelé le président de l’assemblée)  On saluera aussi le Seigneur, chez qui nous nous réunissons : c’est la prière d’entrée par le président.

Nous allons alors tenter de dire ce qu’est pour nous l’amour que nous éprouvons mutuellement, cela par le truchement de textes divers et, notamment, par le choix d’un texte de l’Evangile pour montrer notre orientation de couple. … Mais pour permettre à chacun de comprendre le pourquoi de ces choix, un développement – une homélie- sera bienvenue pour tout expliquer !

Vient alors le moment où nous dirons devant « Dieu et les hommes » notre engagement de couple :
Cet engagement c’est d’abord une parole ‘avec’ les enfants s’ils sont présents ou ‘pour’ les enfants s’ils sont absents .
Le célébrant invite ensuite le nouveau couple à engager son union devant Dieu et toute la commu!nauté présente.

Vient le moment de la prière.
- Tout d'abord nous demanderons au Seigneur de nous aider dans notre engagement de vie : nous confions à Dieu notre projet de vie commune et Lui demandons de nous aider à le réaliser : c’est la prière des époux.
- La communauté intercède auprès du Seigneur pour vous : c'est la prière de la communauté.
- Le célébrant prie sur votre couple pour demander à Dieu de le bénir.
Cette intervention est double :
Premièrement, le président bénit Dieu pour l’Amour qui vous unit et dont vous vivez, puisqu’il en est la source. Dieu-Amour nous crée à son image et pour sa ressemblance. C’est donc bien Lui qui est la source de votre amour. Et puisque bénédiction signifie dire des mots bons, de remerciement, de félicitation etc…   Nous bénissons Dieu ! 
Ensuite le président de l’assemblée appelle Dieu à vous bénir, à vous aider, à vous assister etc.…
- Et nous terminons cette célébration par la prière que Jésus nous a apprise : le "Notre Père".

Vient enfin le temps des félicitations. Au moment de sortir de l’église, nous recevrons en premier les félicitations du Seigneur pour nous-même et pour toute l’assemblée. C’est la prière finale et la bénédiction finale.

Et puis, … que la fête continue !


Remariage   :   Cheminer  -  Sens  -   Plan  - Construire  - Eucharistie   


Retour "Mariage"